Partage de la voierie

Plus de place pour les piétons et les cyclistes!

Une ville s’appréhende différemment selon que l’on est automobiliste, piéton ou cycliste. A Castres, comme dans de très nombreuses villes, la priorité a été donnée partout à la voiture. Si ces choix étaient justifiés par le passé, ils sont aujourd’hui obsolètes et sont même des freins au développement des déplacements à pied et à vélo.

Le partage entre usagers reste de mise, mais il faut rééquilibrer les places de chacun, en mettant clairement les piétons et les cyclistes en tête. La ville et ses habitants ont beaucoup à y gagner.

Tout est dans la continuité des parcours: il faut le moins d'obstacles possibles lors des usages quotidiens.

Tout pour les automobilistes!

La ville de Castres est très bien organisée pour circuler en voiture:

4 voies en centre ville !
4 voies en centre ville !

 

  • tour de ville avec feux synchronisés pour ne pas être arrété, 

 

  • pas de bandes cyclables ni de pistes cyclables,

 

 

4 voies en ville encore
4 voies en ville encore

 

  • aucune restriction de circulation pour les voitures ces 10 dernières années quand de très nombreuses villes ont pris des mesures dans ce sens (Toulouse, Montauban, Paris, Lyon, Narbonne, Albi….)

Place aux piétons !

Castres possède un centre-ville historique bien délimité où les déplacements à pieds (avec cabas, poussettes etc..) ne sont pas favorisés:

trottoir impraticable, poussette sur la rue
trottoir impraticable, poussette sur la rue

 

  • rues étroites avec voitures présentes en permanence
  • barrière du tour de ville qui compte jusqu’à 4 voies de circulation (pont biais)
pas de place pour les poussettes ou les fauteuils
pas de place pour les poussettes ou les fauteuils

 

 

 

  • trottoir en mauvais état (trous, obstacles...)
  • conflit d’usage des trottoirs qui sont obstrués par les automobiles en stationnement

Des outils existent (zones de rencontre par exemple), qui augmenterons la qualité des déplacements quotidiens, et la sécutité dans les rues étroites et sur les trottoirs.

Place aux cyclistes !

Ce qui manque à Castres ce sont des aménagements pour les déplacements urbains quotidiens (différents de l’usage loisir type chemin des droits de l’homme): comment utiliser son vélo tous les jours, pour aller faire ses courses, pour aller travailler ...?

 

Les cyclistes doivent être sécurisés par rapport aux voitures, et ne doivent pas gêner les piétons. Le manque d'adaptation de la ville génère une grande difficulté à respecter le code de la route (sens interdits, trottoirs) pour effectuer des déplacements simples (sans faire des détours ridicules à vélo).

quel place pour un cycliste?
quel place pour un cycliste?

Il manque

  • de signalisation des parcours propres aux vélos,
  • de continuité des parcours qui sont matérialisés (interruption, signalisation incohérente, bordures en travers du passage ….)
  • de bandes cyclables sur les grands boulevards (ou de pistes cyclables quand il y a la place)
  • de zones 30 avec sens interdits autorisés aux cyclistes

La mise en place d’un plan de circulation à pied et d’un plan de circulation à vélo s’avère indispensable : la qualité de l’offre de déplacement augmente le nombre d’usagers des transports autres que la voiture.