Av C De Gaulle, les piétons sont en danger tous les jours

communiqué de presse

L’association Rue de l’Avenir alerte depuis plusieurs années sur la dangerosité de certains boulevards castrais. Sur notre site internet, nous avons recensé un certain nombre de points noirs, qui, par leur simple configuration, sont accidentogènes pour les piétons. Le blvd C de Gaulle cumule 2 passages qualifiés de « protégés » mais qui sont des lieux de tous les dangers. Nous avions alerté sur un accident évité de justesse sur un passage protégé où une petite fille a frôlé le pire (01/02/13). Un nouvel accident est intervenu au même endroit (28/03/13) : trop c’est trop ! La situation est simple : les 2 passages « protégés » permettent de franchir 4 voies sans îlot central pour s’arrêter (n°28 pl Soult et n°8 av de Gaulle). Une fois engagé, le piéton est à la merci d’une erreur d’un automobiliste inattentif, trop pressé, surpris par le piéton qu’il n’a pas vu. Malheureusement on trouve à Castres d’autres lieux tout aussi dangereux, comme par exemple le croisement av de Lavaur / blvd des Lices où les piétons errent régulièrement au milieu du carrefour, ou le blvd R Vittoz où les passages piétons sont distants de 200 m. Nous subissons une survivance du besoin de vitesse automobile qui n’est plus adaptée à un partage de la voirie mettant en avant la sécurité et le confort de tous. La zone 30 est sous-utilisée à Castres, tout comme les zones piétonnes. Il y a à notre sens aujourd’hui 2 urgences : sécuriser les points noirs de notre ville avant un drame, et engager une réflexion de fond sur un plan de circulation basé sur le partage entre tous les usagers de la voierie, sans exclusive.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0